vendredi 9 janvier 2015

Vaccins, qu'en penser?

Durant les premiers années de l'enfant, les vaccins sont toujours au rendez-vous. Recommandés mais pas obligatoires, en Suisse les vaccins sont pourtant souvent acceptés par les parents pour le bien de leur nourrisson. Le mien n'y a pas échappé non plus. J'ai été vaccinée étant jeune, mon mari également donc c'est tout naturellement que nous avons décidé d'en faire autant avec notre fils. J'avais eu l'occasion de lire quelques livres qui survolaient le sujet mais je ne m'étais jamais vraiment penchée dessus. 

Quand nous avons vacciné notre fils à 4 mois nous avons remarqué des réactions cutanées très vives ainsi qu'un sommeil perturbé durant plus de 3 semaines, une attitude très nerveuse, comme s'il souffrait. On m'a mis sur la piste du vaccin. J'ai fait énormément de recherches à ce sujet. J'ai demandé conseil sur des groupes de discussions, lu plusieurs livres, contacté l'écrivain d'un des livres, pris rendez-vous avec un homéopathe pour avoir un autre avis, regardé un documentaire etc. C'est finalement l'homéopathe qui a fini par donner raison à mes doutes, mon fils faisait une réaction cutanée sévère. Au début je me suis vraiment inquiétée car la réaction était plutôt impressionnante. Mais la connaissance étant le meilleur des boucliers, j'ai commencé à me faire mon propre avis sur la question en me documentant d'avantage. Bien sûr si mon fils n'avait pas eu de souci je ne me serais sûrement jamais intéressée à ce sujet. J'ai réalisé que j'avais accepté l'administration d'une substance dont j'ignorais le nom, pour des maladies dont je ne connaissais même pas les conséquences. C'est surtout ce point qui a le plus raisonné dans ma conscience. 

Si aujourd'hui, grâce à des traitement naturels mon fils à retrouvé sa belle peau de bébé et la santé, il est clair que je n'accepterais plus rien sans me renseigner de mon côté. Je préfère me donner un peu de temps pour faire mes recherches plutôt que de m'appuyer sur la connaissance d'autrui aveuglement. Le domaine médical est un domaine qui nous concerne intimement vu qu'il traite notre santé et pourtant il est aussi très intimidant. Par manque de connaissance, on a vite fait de s'en remettre aux professionnels de la santé. Faites vous toujours expliquer les choses en long et en large (c'est aussi ça leur métier) avant d'accepter quoi que ce soit. Et si le besoin se fait sentir n'hésitez pas à reprendre un autre rendez-vous pour pouvoir vous accorder un temps de réflexion entre temps. Avant de signer un contrat pour des biens matériels on prend toujours le temps de réfléchir alors pourquoi ne pas en faire de même avec notre santé qui est notre bien le plus cher? 

Vous trouverez énormément de documentation sur les vaccins que ce soit sur le net ou dans les librairies. Il y a les pour, il y a les contres. Beaucoup de spéculations aussi. Même s'il est clair que j'ai décidé de prendre des distances avec les vaccins, je pense qu'ils peuvent aussi sauver des vies. Je ne suis juste plus convaincue qu'il faille vacciner chaque personne sans prendre en compte ses sensibilités, sa génétique et le milieu dont il est issu. Nous avons la chance d'habiter dans un pays qui offre les meilleurs conditions d'hygiène possible, nous avons accès aux médicaments, aux soins,  à l'eau propre, aux divers contrôles médicales. Pourtant c'est bien nous qui sommes obsédés par les maladies. 

Je ne pourrais pas aborder tous les vaccins, leurs avantages et leurs risques, mais je souhaite vous présenter les divers sources qui m'ont permis de me positionner.

Un groupe de discussion sur Facebook aux avis plutôt tranchés mais très bien documenté c'est "Vaccins NON merci! Suisse Romande". Il y a pas mal de documentations et bien sûr le groupe est ouvert pour toutes les questions. 

Un livre qui m'a énormément éclairé sur le sujet à été écrit par le Groupe médical de réfléxion sur les vaccins et porte le titre de "Qui aime bien vaccine peu" aux éditions Jouvence. Chaque vaccin y est traité avec ses avantages et ses inconvénients, ce à quoi il faut faire attention etc. On peut juste piocher dedans les renseignements qui nous interesse et du coup l'utiliser comme un guide. 

Un documentaire poignant à retrouver sur Youtube c'est "Silence on vaccine". L'envers du décor des vaccins et ses victimes, les fameux "quelques pourcentages très rares" qui ne sont en fait pas si rares que ça. 

Un site internet c'est bien sûr celui du "Groupe médical de réflexion sur les vaccins"; www.infovaccins.ch

N'hésitez pas non plus à prendre rendez-vous au près d'une tierce personne comme un homéopathe ou un pédiatre qui aurait une certaine sensibilité pour le sujet. Parlez-en avec d'autres mamans, on est souvent surpris d'apprendre que les réactions ne sont en fait pas si rares que ça. L'administration de virus combinés n'est jamais anodin et mérite qu'on prenne le temps de calculer les bénéfices et les risques. Et n'oubliez jamais d'agir en votre conscience de mère car vous êtes la seule à connaître votre bébé et ses besoins.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire